blogenvol

22 avril 2017

TROU C'EST TROU !

 

 

P1050524

LE TROU QUI TROUE

 

Une route départementale

Dans la brume épaisse

D’un matin austère

 

Ci-gît sur la berme

Dans l’herbe printanière

Un panneau anonyme

 

« Trous en formation »

 

Bon ! Pas de panique !

Jusque là

Je peux comprendre

 

Un trou

C’est un trou

Vaille

Que vaille

Voire même

Vaille la peine

 

Au sens pluriel du trou

 

De trous en cahots

A chacun son trou

Trou d’air

Dans un trou perdu

Qu’il convient de boucher

 

Condamné

Au trou qui tue

Au chas de l’aiguille

Qui vibrisse

 

Abîme sans fond

Angoissant

Impénétrable

 

Trou de mémoire

Trop de souvenirs

Trou pa(t) au logis

 

Trou de l’oreille

Oreille en coin

Coin du trou

 

Le fond du trou

Inaccessible

 

Je rêve

D’un trou

Dans mon emploi du temps

 

Vous avez dit  emploi ? 

Du temps ?

 

Emploi

Mais ne rompt pas

Temps de l’urgence

Qui brûle

Un temps soit peu

 

Mais alors ?

Que sont-ce ces trous

« en formation » ?

Une armada de trous ?

 

J’ai comme un trou

 

Un trou noir

Noir obscur qui tue 

Celui qui se déforme 

Insidieusement

Aux contours de guimauve

A la sucette chaude

 

Hasardeux d’en faire le tour

Même si le trou

Semble pavé de bonnes intentions

Lymphatique à souhait

Hallucinations assurées

 

Réagir

 

Rester vigilant

Esprit critique en émoi

Et moi et moi et nous

 

Sans équivoque

Sur l’essentiel et l’accessoire

Ne pas se laisser enfariner

Par un trou sans bords

 

 

Aussi noir soit-il

Au risque de perdre sa virginité

Presque blanche

Je n’ose pas dire

Immaculée

 

Ralentir

Réfléchir

Contourner

Les trous

Mêmes les plus balourds

 

 

Afin que vive et rayonne

Le trou

P1060593

 

Le trou...

 

Badour 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par docatelin2 à 23:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 avril 2017

4 AVRIL 2017 - soirée DEBATJOUTE

 

CREME DE JOUTE à L'OSEILLE

 

P1030860

Une tranche épaisse de ha MON

A faire redorer

Sans attendre

 

Une légère dose d'optimisme

A la sauce mac rond

Goût sucré-salé

 

Rondelles de Meluch

Bien tranchées

Au ton ni truant

 

Un centilitre de Cheminade

Vieilli en fût de sapin

Au nez de reviens-y pas

 

Un ou deux bâtons de berger

Aux accents graves et ensoleillés

Du Lassalle pétri hier

 

Une pincée d'art tôt

Pour les besoins vitaux

Lutte finale

 

Un grain d'indépendance

A la louche

Genre « As linot»

 

Ne pas abreuver le fillon

Gonflé et impasse cible

Au fond trop culotté

 

Interdire la marinade

Acide et caustique

Trumpeuse et nauséabonde

 

Arroser d'un Dupont Aignan

Bouche pugnace

A laisser décanter

 

Et comme dirait Philippe

NPA !

Ne Pas Abuser !

 

Y en a poutou l'monde !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par docatelin2 à 17:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]

31 mars 2017

CŒUR DE CIBLE

 

P1050988

 

NOUS SOMMES TOUS DES VOTEURS A GAGES

 

Affaires

Fers au feu

De tout bois

Sans soif

 

Casseroles en batteries

Qui ne rient plus

 

Trahisons

Au balcon

Fleurs amères

Au printemps

 

Confusions

Sans fusion

Mélanges

Détonants

Indécisions

Fatales

 

Amalgames

Jeux interdits

Corruptions

Scions scions du bois

 

Cabinet noir

Noir pas désir

Abus

Sans abri

 

Querelles intestines

Sans grêle

Mots assassins

Ceints d'egos

Sans égaux

 

Assez !!!

Arrêtons de nous quereller

 

Mais où va t'on ?

 

Moi

Quand Z'abu

Z'ai pu soif !

Quant à l'auto-flagellation...

 

Mascarades

Indignes

Dignes de quoi ?

 

Quoi ?

 

« Quoi qu'a dit ? 

A dit rin

Quoi qu'a pense ?

A pense à rin

Quoiqu'a fait ?

A fait rin

 

Pourquoi

Qu'a dit rin ?

Qu'a pense à rin ?

Qu'a fait rin ?

A 'xiste pas...

[Jean Tardieu : la môme néant]

 

Revenir à nos moutons

Sans se laisser tondre

Hara-kiri

Sans clown

 

Il est urgent d'urger

Dans le bon sens

Pas encore interdit

Ne pas se tromper de cible !!!

 

 

Il est grand temps

Ressaisissons nous !

L'essentiel

Ciel !

On l'oublierait presque !

 

A chacun(e)

D'entre nous

D'y voir clair

Entre le langage vrai

Et l'enrobage au parfum

Goût de fiel

 

Ne pas se laisser

Embobiner

Par l'habillage

Enveloppe soyeuse

Démagogie galopante

D'un contenant

Au fond indélébile

 

Faire le choix 

Le bon

En son âme et conscience

Pour ne pas se faire entuber

 

Pour que

La Jean- Marie(ne)

Celle du pire que pire

Ne fasse son nid

Fleurs ni couronnes...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par docatelin2 à 23:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 mars 2017

DES MOTS pour S'AMUSER

 

P1060819

DIS TONTON POURQUOI TU TONDS ?

 

Plus tonton tond tôt

Moins il tond tard

Mais mieux vaut tard

Que trop tôt

Si c'est trop tôt

Il n'est pas trop tard

Mais tonton tond plus

Toujours plus

 

Pas plus tard

Mais plus tôt

Et après il est trop tard

Pour tondre moins tôt

Plus il tond tard

Moins il tond tôt

Tôt ou tard

Un ton en dessous

Tonton tond court

Trop court nuit

 

Moins ça repousse tôt

Plus ça repousse tard

Il n'est pas trop tard

De tondre moins tôt

Plus c'est tard

Plus c'est haut

Moins c'est ras

Ras la lame

Ras la primevère

 

Quand tonton tond

Tonton tond plutôt tôt

Tonton tond pas trop tôt

Ni trop tard

Tonton est bon

De bon ton

 

Place au robot tondeur

 

Si le robot tond

Inutile de hausser le ton

Tonton ne tond plus

Car le robot tond sûr

Sûr de lui

Sur tous les tons

L'air de rien

Le robot broie

Tout ce qu'il voit

Herbivore à roues

Se joue des obstacles

A cours d'énergie

Le robot tique

Or si le robot tique

Le robot taxe

Tique et taxe

Le tique pique 

Et tonton retond !

 

P1060816

 Bon !

Il est grand temps que j'm'y mette !

Encore que...

Il est sûrement trop tôt !

Demain peut-être...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par docatelin2 à 20:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 mars 2017

ET ALORS ?

 

IMG_0175

PARDESSUS LES LOIS...

 

Bon, d'accord !

Mon père

J'ai fauté...

 

Et alors ?

 

Blue jean usé

D'être tant délavé

Pattes d'éléphant sans défense

Coupe moulante 

Irrespirable 

Chemise sans cul

Tricot stérile

Slip modulable

Elastique boomerang

Veste sans retournement

Manteau blindé anti -mythe

Chaussettes anti-odeur à toute épreuve

Chaussures vernies d'être heureuses

Qui font bien

A l'extérieur

S'enferrent mal

De l'intérieur

 

Et alors ?

 

Cadeaux d'un ami

Que je connais trop bien

Qui me veut du bien

 

Et alors ?

 

90 km/h en ville

En zone 30

Ivresse du pouvoir

 

 

Boire et conduire

Sens interdit

Sans interdit

 

Au dessus des lois

Avec toit

Sans toi

Sans lois

Pour moi

Pas pour les autres

 

Et alors ?

 

Financements au culte

Emplois fantômes

En ploie

Mais ne rompt pas

Mariages à vos frais

Argent de poche

Le vôtre

Sans intérêts

Si

Le mien

 

Complot de caniveau

Acharnement allo ?

Sans rire

 

Je vous salue Marie

Pleine et grasse

Je le confesse

 

Tissons ensemble

 

Votre argent m'intéresse

Pardessus tout...

 

Et alors ?

 

Et après ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par docatelin2 à 14:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]


08 mars 2017

2 + 2 = 5

 

IMG_0198

POST-VERITE

 

Des continents incontinents

Un Donald qui joue les Mac

Le roi du bic

De décrets en pitude

Un Nord coréen va t'en guerre

Missiles en bandoulière

Pas la croisière dont on rêve

Et tant d'autres

Dangereux déjantés

 

 

Une Europe dans les sables mouvants

Vingt millions d'Africains menacés de famine

Notre Planète sous la couette

La banquise qui se fond en excuse

Ainsi fond font font les petites marionnettes

 

L'enfillonnade qui creuse son fillon

Une marinade au jus obscur

Le peine à jouir

 

H5N8

Epizoutie

Un casse deux pattes à un canard

Un paranoïaque du jeu de piste

Qui achève, brûle et démembre sa famille

Pour quelques lingots explosifs

 

Et quoi encore ?

Qu'allez vous inventer ?

 

Mais bien-sûr

Tout cela est faux !

Des cauchemards

De la fumette

Une grosse fatigue

Puisque je vous le dis

Pas l'ombre d'un doute

Il faut me croire

Sur parole !

Puisque je vous le dis :

2 +2 = 5

 

Ressaisissez-vous !

Un cachet d'anticoagulant

Un zest de poudre magique

Contre l'hyper tension artérielle

Deux gélules pour la fréquence cardiaque

Un comprimé prédateur du cholestérol

Goutte à goutte oculaire

Ennemi du glaucome

N'abusez pas de la pommade

Ne serrez pas trop de mains

Même si vous êtes une bonne crème

 

 

J'ai mal à mon « DO »

La faute au « RE » pulsif

Le « MI » graine

Quand le « FA » dèse

Le « SOL » se dérobe

Le « LA » miné

« SI » déré

 

Révolte des doigts

Mélodies du sursaut

Renaissance en bretelles

Accordéons nos violons

 

P1060710

Vivent les roses d'Ouessant

La planète bleue

Tourne et vire

Comme la plume au vent

Dansent avec les loups

Les amants d'un jour

 

 

 

 

 

 

Posté par docatelin2 à 16:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 février 2017

MARINE ET DONALD sont en bateau...

 

DE TRUMPERIE EN MARINADE

 

IMG_0175

Dégâts des eaux

Des gars des eaux

Des gars de la marine

Eaux trop salées

 

La marine marchande

Qui rêve

Tous les matins

En se rasant

D'être nationale

 

Elle qui marine

Dans un jus saumâtre

Au goût de scandales

A répétition

 

Touiller le tout

Opacité organisée

Escroqueries

Abus de confiance

Recel d'abus de biens sociaux

Détournement d'argent public

Campagne nauséabonde

 

Elle qui s'arroge

Tous les droits

Dans tous ses états

Refusant l'Etat de droit

 

Fustigeant les fonctionnaires

Retours de bâtons promis

Caillassant les magistrats

Empêcheurs

De tourner en rond

 

Pauvre cible du système

Ben voyons !

Victime auto-proclamée

Sortez vos mouchoirs

Jetables de préférence

Nationale

 

Emplois fictifs ?

Assistants sans assistance

Et alors !

Ça vous empêche de survivre ?

 

Drôle de clownerie pas drôle

Trump'attitude

 

Maladie incurable

Venue d'ailleurs

Pandémie au détour du chemin

 

L'heure est venue

Météo marine

Mets tes bas marine 

 

Gardons le cap

Le seul

La liberté

Sans condition

Sans dériver...

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par docatelin2 à 22:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 février 2017

DES JOURS AVEC- DES JOURS SANS

 

P1000793

AVEC ou SANS ?

 

Y a des jours « sans »

Et des jours « avec »

 

Des jours sans « avec »

Sans être pour autant « sans »

 

Des jours sans « sans »

Sans être non plus « avec »

 

Des jours « avec » et « sans »

Des jours à ne pas voir le jour...

 

Du régime sans sel

Avec parcimonie

Au jour sans voiture 

Avec particules fines

 

Avec les violences urbaines

Sans retenues

Matraques pénétrantes

Avec déchirures

 

Sans attaché case

Avec le poids des affaires

Sans emplois fictifs

Avec contrition contrite

 

Sans gluten ni paraben

Avec le parapluie qui s'ouvre

 

Sans frontières

Avec des murs mûrs

 

Sans feu de bois

Avec gaz qui schistent

 

Des jours sans travail

Avec la vie duraille

Des familles sans port d'attache

Avec enfants sans avenir

Sans paix durable

Avec des guerres aveugles

 

Une fenêtre de lumière

Halo de plaisir

Un papillon qui virevolte

Aux ailes de dentelle

Légèreté insaisissable

Plaisir des sens

Instant à saisir

Conscience du souffle

Qu'il fait bon vivre

Sans limites

Avec plénitude

Privilège de l'émotion

Beauté oblige

Harmonie de la nature

Œuvre d'art

Intemporelle

Langage du monde

 

Ivresse sans retenue

Avec délectation

 

Vivre son positif

Ensemble

Sans utopie

Jardin partagé

 

Demain théoriquement

Le jour se lèvera

Comme d'habitude

« Avec » ou/et « sans »

 

Moi aussi

En principe

 

Alors

Les yeux brouillés de sommeil

Je tartinerai ma biscotte

Sans huile de palme

Avec du yaourt nature sans gras

Agrémenté de confiture

Avec fruits rouges

Croquée avec suprême délicatesse

Gorgée de thé vert

Pommes sans pépins

 

Un menu plaisir

Éphémère

Gravé dans l'âme de mes papilles

Incommensurable...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par docatelin2 à 22:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 février 2017

MARCHE ET RÊVE ENCORE

 

P1060684

 

Un court de tennis qui n'a plus cours

A l'image d'une planète en décrépitude

De scandales en outrances

De stylo en décrets

De quoi avoir le moral dans les chaussettes

De l'archi duchesse désséchée

Tout se perd

P1060690

 

Un coup de pompe

Funèbre à me gonfler

 

Rebondir

Trois pas en avant

Deux en arrière 

Histoire de ne pas être dépassé 

Par les évènements

Marcher

Plus que jamais...

 

P1060697

Posté par docatelin2 à 12:12 - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 février 2017

LA TOILE DE PENELOPE

 

 

ELOPE

 

IMGP3123

 

Mythe de la Graisse antique

Héroïne de l'Odyssée de la mémoire

Femme de François le sourcilleux

Mère de Télémaque intosh

Et d'avocats encore verts

 

Pendant les longues absences

De son François le pur

Repoussant toutes les demandes

De ses prétendants éhontés

 

Chaque jour sans relâche

Dans son modeste foyer

Elle tricote amoureusement

Des bas de laine cachemire

 

Réservant sa réponse

Pour le jour de l'achèvement

De cette humble et noble tâche

 

Fidèle parmi les fidèles

Défaisant chaque nuit

Le minutieux travail de la veille

Elle retarde l'échéance

Dans le fol espoir

Du grand soir

 

Discrète fée du logis

Elle dévore les livres de cuisine

Créé et rédige des recettes

Pour le plaisir des sens

Acte gratuit s'il en est

 

Certes attachée à son Fanfan

Mais surtout pas parlementaire

Elle revendique sa fierté

De mère au foyer

 

Ignorant la fortune

Qu'elle amasse à son insu

En tissant sa toile

Se gardant bien de mettre

Les petits plats dans les grands

 

Oui vraiment

Elle nous fait peine Elope ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par docatelin2 à 16:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]