P1050680

MAITRISER SES RESSENTIS ...

 

21 heures

Un dimanche soir

Rocade de Rennes

Destination Saint-Lô

140 kms d’autoroute

Air chaud

"Atmosphère …

Atmosphère"...

 

Transhumance retour

Genre," mais pourquoi tu me colles" ?

Ascension oblige

Chacun

Chacune

Remonte ou redescend

Au bercail…

 

Un ciel qui s’agite sans raison

Furtifs battements de cumulus

Éclairs éparses

De plus en plus éclairants

Vent prenant ses aises

Feuilles et branches leur liberté

Toujours plus

 

Un ciel qui gronde

Colère naissante

Déchirement lumineux

Décor de papier

Œuvre d’art inachevée

Ivresse de l’embrasement

Devant

Derrière

Partout

 

Éblouissant

Aveuglant

Epuisement

 

Pare-soleils en service

De nuit

Averses en trop plein

Sans discontinuer

Deux heures durant…

La nature en révolte

Comme une fanfare

Sans musique

Un ressenti inédit

Perturbant

Déstabilisant…

Apocalyptique !

Lâcher prise

Respirer

 

 

Autre scène

Autre ressenti

 

Un samedi matin

Marché de Saint-Lô

Un concert

Pour la liberté d’expression

Hommage aux victimes des attentats

Une place officiellement réservée

Théoriquement partagée

Bon voisinage oblige

 

Empiétement d’espace

Deux chaises et une pancarte

Remises délicatement à leur place

En l’absence de l’artisan propriétaire

Emportement verbal de celui-ci à son retour

Sans doute mal luné

Explications et justifications

Écoute active et compréhension

Excuses et poignée de mains

 

Un nouveau copain !

Ouf ! Une guerre d’évitée…

C’est si simple !

 

Ce même matin

D’entre deux tours présidentiels

Deux individus

Passablement fatigués

S’étripent verbalement

Jusqu’à la menace de l’un

Jusqu’où ?

Comble de tension

Électricité dans l’air

J’interviens auprès de celui que je connais

En proie à des problèmes de santé

« Allez viens,

Te fatigue pas

C’est pas bon pour toi »

 

Quelques notes d’apaisement

Que la musique soit

Encore une guerre étouffée

C’est si simple !

 

IMGP3123

Du ressenti à la plénitude

 

Une semaine de chaleur

Dans les corps

Dans les cœurs

Sous les pommiers

Le jazz

Pluriel

Sans frontières

Harmonie des cultures

Communion d’émotions

La quintessence du plaisir de l’instant

Éphémère mais salvateur

 

Beauté musicale

L’état pur de l’échange gratuit

Un partage à nul autre pareil

Intelligences et corps sensibles

Qui s’émancipent naturellement

Osmose collective

Que du bonheur !

 

Et si c’était cela

Le MONDE « VRAI» ?